Programmation grand public

Toute la programmation grand public sera affichée sur le compte Facebook du Salon du livre selon l’horaire ci-dessous. Elle sera accessible sur le site web à partir de la semaine du 11 mai.

Jeudi 7 mai à 12 h

Conférence du midi : La voix du territoire

Dans son essai Le territoire dans les veines, Jean-François Létourneau explique comment la littérature des Premières Nations nous oblige à revoir notre conception du territoire. Ainsi, l’«américité», ou la perspective autochtone du territoire, sera au cœur de la discussion lors de cette conférence littéraire avec Joséphine Bacon, Virginia Pésémapéo Bordeleau et Jean-François Létourneau.
Animation : Johanne Malançon

En collaboration avec le Département d’Études françaises de l’Université Laurentienne.

Jeudi 7 mai à 13 h

Entretien avec Gabriel Osson

Gabriel Osson fait revivre la courageuse histoire de treize jeunes haïtiens qui tentaient de faire renverser Papa Doc au cours de l’été 1964. Inspiré de faits réels, ce roman lève le voile sur ce pan de l’histoire sombre de la période de la dictature de François Duvalier et sort enfin ces héros de l’oubli (Éditions David, 2020).
Animé par : Guillaume Lorin

Jeudi 7 mai à 14 h

La littérature gaie d’ici

L’auteur dressera un panorama historique de la littérature gaie au Canada français. Depuis Orage sur mon corps (1944), d’André Béland, premier roman mettant en scène un personnage homosexuel, comment l’homosexualité a-t-elle été représentée dans la littérature québécoise? Quelles sont les grandes tendances? Les textes marquants? Comment de telles œuvres ont-elles été reçues au fil du temps? Quelle évolution remarque-t-on dans la production et la réception des œuvres mettant en scène la différence sexuelle? Qu’en est-il des textes contemporains? De quelles façons se démarquent-ils par rapport à la production antérieure? Voilà autant de questions qui seront abordées dans le cadre de cette conférence avec Nicholas Giguère.

Jeudi 7 mai à 16 h

Thé et texte : La poésie, mode d’emploi  

Comment et pourquoi écrit-on de la poésie? Comment trouver et toucher son lecteur/ sa lectrice? Les poètes Stefan Psenak, Véronique Sylvain, Sonia-Sophie Courdeau et Daniel Aubin se tenteront de répondre à ces questions, tout en prenant le thé.
Animation : Johanne Melançon

En collaboration avec le Département d’Études françaises de l’Université Laurentienne.

Vendredi 8 mai à 12 h

Conférence du midi : La diversité sexuelle et de genre dans la littérature

La littérature est une incontournable caisse de résonance des diverses manières de penser le genre et de vivre le sexe. Plusieurs auteurs abordent les thèmes de l’orientation sexuelle et d’identité de genre dans leurs oeuvres, sujet encore trop souvent tabou. Discussion avec Sylvie Bérard, Nicholas Giguère, José Claer, Marie Darsigny et David Ménard

Vendredi 8 mai à 13 h

Raoul, tu me caches quelque chose raconte une histoire vraie et étonnante

Un jeune homme nommé Raoul Denonville arrive dans un petit village du Moyen-Nord de l’Ontario, où personne ne le connaît. Il s’installe tranquillement comme trappeur et gars de chantier. C’est un homme discret et plutôt solitaire, quelque peu différent des autres, mais qui fait son chemin à sa manière. Il meurt à 78 ans. Un an après sa mort, le journal The North Bay Nugget dévoilera son grand secret. Mais, qui était-il vraiment ?

Vendredi 8 mai à 14 h

Escapades, voyages et camping!

Auteure du best-seller Le Québec en camping et des guides de voyage Le Nouveau-Brunswick en camping et Escapades américaines (Éditions de l’Homme), la journaliste Marie-France Bornais vous présentera quelques suggestions d’escapades auxquelles rêver, en attendant la fin du confinement. Au menu: des idées pour les amateurs de roadtrips et de voyages en camping!

Vendredi 8 mai à 16 h

Musique et poésie avec Sylvie Bérard et Pierre-André Doucet

Vendredi 8 mai à 19 h

Soirée « Trivia » French Kiss : Testez vos connaissances littéraires!

Seul ou en équipe (max. 5 par équipe), participez en direct au jeu-questionnaire bilingue Apportez vos lettres! Vous pourriez remporter les honneurs tant convoités, et l’un des prix de participation. Réservez votre place via Eventbrite afin de recevoir le questionnaire par courriel. Bonne chance!

French Kiss Trivia Night : Test your literarary knowledge!

Participate individually or with a team (max. 5 per team) in the bilingual literary game show Bring Your Own Letters (BYOL) live! You could win the coveted bragging rights and/or one of the door prizes. Register online via Eventbrite to receive the question form via email. Good luck!

En collaboration avec/In collaboration with Wordstock Sudbury Literary Festival

Samedi 9 mai à 12 h

BROUILLONS – une rencontre virtuelle pan-acadienne

Par sa nature, la poésie exige le gossage continuel de mots superflus. Certains poètes sont de fins tailleurs, d’autres de hardis bucherons, mais tous accumulent, au fil des recueils, des paniers pleins de copeaux hétéroclites. Sébastien Bérubé, Jonathan Roy et Paul Bossé habitent trois régions spécifiques de l’Acadie : le nord-ouest (ou la République Brayonne), le nord-est (ou la Péninsule) et le sud-est (ou la contrée Chiac). Chacun va gratter dans ses fonds de tiroirs pour rassembler des vieux cahiers, des bouts de papier chiffonnés et des fichiers en hibernation : bref, toutes sortes de brouillons. De poèmes publiés, de textes inédits et d’aberrations visqueuses ! Les trois vont ensuite généreusement partager des extraits de leurs trouvailles archéolo-poétiques puis ils vont entamer une discussion sur leurs techniques de réécriture respectives et le métier drôlement exigeant de ‘poète’. Du ‘shop talk’ édifiant en compagnie de trois sculpteurs de mots distinctifs.

Samedi 9 mai à 13 h

Entretien avec Blaise Ndala

Depuis la parution, en 2016, de son premier roman, Blaise Ndala connait un succès retentissant dans le monde francophone. J’irai danser sur la tombe de Senghor, c’est l’histoire d’un jeune musicien de la campagne zaïroise qui monte à Kinshasa pour tenter de percer sur la scène de la rumba congolaise. Mais c’est aussi l’histoire de l’Afrique post coloniale qui sera hôte du fameux Rumble in the Jungle, entre Mohamed Ali et George Foreman. Dans Sans capote ni kalachnikov, Ndala fait le procès des ONG bien pensantes et de leurs dirigeants souvent plus préoccupés par leur notoriété et leur financement que par l’aide réelle aux pays en besoin. Tout ça sur fond de rébellion dans laquelle de jeunes idéalistes jouent leur vie sans capote ni kalachnikov.
Animation : Réjean Grenier

Samedi 9 mai à 14 h

GRANDE ENTREVUE : Joséphine Bacon et les miracles de la toundra

L’œuvre de Joséphine Bacon est en elle-même une forme de miracle venu de la langue des ancêtres et de la hantise des territoires. Animation : Jean-François Létourneau

Samedi 9 mai 15 h

Écrire le Renouveau

En conversation avec l’animatrice Célyne Gagnon, trois autrices de la francophonie canadienne aborderont le thème du renouveau dans leurs œuvres littéraires. On y discutera en table ronde de recommencement, du cheminement vers l’espoir et de transformations profondes. Avec : Louise Dandeneau (MB) » Buffet froid », Lyne Gareau (CB) « Le Chat Janus » et Magali Lemèle (ON) « Dans le bleu ».

Chroniqueuse, animatrice et réalisatrice à la radio de Radio-Canada, Célyne Gagnon est amoureuse des mots et curieuse de toutes les littératures. On lui doit notamment la réalisation de « Des lieux et des lettres », une série de rencontres avec des auteurs francophones de l’Ouest.

Offert en collaboration avec le Salon du livre du Manitoba et le Salon du livre de Vancouver.

Dimanche 10 mai à 12 h

Le féminisme au fond de la cuisine avec Monia Mazigh

Rencontre dans la cuisine de l’autrice qui vous parlera de la genèse et des thèmes de son roman Farida. Monia vous montrera comment confectionner d’une recette tunisienne traditionnelle les briks, qu’on retrouve dans son texte. Entre les instructions culinaires et la lecture de passages de son livre, vous serez transporté par les épices et les odeurs dans sa cuisine.

Dimanche 10 mai à 14 h

Résonances

« Je cligne des yeux et tout disparaît », c’est ainsi que se termine Havre de Mishka Lavigne, alors que Mia, dans la première scène de Et si un soir de Lisa L’Heureux, cligne des yeux pour faire apparaître son histoire.

Par des morceaux choisis, ces deux autrices mêlent leurs mots et leurs univers pour les faire se rencontrer, se réinventer, et pour faire émerger un tout autre récit.

Dimanche 10 mai à 15 h

L’histoire des Noirs au Canada, une histoire bien méconnue

Très peu de nos concitoyens sont au courant que les Noirs font partie intégrante de l’histoire du pays. Pourtant leur présence au Canada remonte au début du XVIIe sans aucune interruption jusqu’à nos jours. L’historien et professeur, Amadou Ba apporte un éclairage en mettant l’accent sur l’esclavage en Nouvelle-France et ailleurs au Canada, la contribution militaire des soldats afro-canadiens, les différentes vagues migratoires de Noirs au Canada d’un océan à l’autre et finalement leurs apports indéniables dans l’édification du Canada.

Dimanche 10 mai à 16 h

L’histoire de Dubreuilville et de la compagnie forestière Dubreuil Brothers avec Serge Dupuis

Suivant la parution du livre Les Dubreuil et le bois: une histoire de Dubreuilville, cet entretien portera sur la volonté derrière la production de cet ouvrage, le processus de cocréation du savoir entre l’auteur et la famille Dubreuil, ainsi que les caractéristiques de ce village tout à fait unique dans le Nord de l’Ontario. Lecteurs, résidents et amateurs d’histoire locale seront invités à soumettre des questions, en temps réel.
Animation: Michel Laforge