Le Marathon de lecture 2017 cumule au total de 349 532 minutes !

( 100 000 minutes de plus qu’en 2015! )

Le Salon du livre et ses partenaires remercient et félicitent tous les participants, jeunes, adolescents et adultes, qui ont pris part à la deuxième édition du Marathon de lecture.

Quelques chiffres pour illustrer ce Marathon qui s’est déroulé
du 27 février au 2 avril 2017 :

• Nombre de personnes inscrites au Marathon: 1 361
• Nombre de minutes de lecture accumulées collectivement : 349 532
• Nombre de groupes scolaires inscris à l’élémentaire: 51 groupes (comparativement à 39 en 2015) : 41 du Conseil scolaire catholique du Nouvel Ontario 10 du Conseil scolaire public du Grand Nord de l'Ontario.
• Nombre de classes ayant participé à un ou plusieurs défis de lecture hebdomadaire : 22 classes; 15 d’entre elles gagnent des «pizza party.
• Total des minutes accumulées à l’élémentaire: 305 144 minutes ou 87 % du grand total !
• Inscriptions au secondaire: 87 adolescents! (comparativement à 4 en 2015). Merci aux enseignants qui ont encouragé ces inscriptions !
• Total des minutes accumulées au secondaire : 22 049 minutes

À L'ÉLÉMENTAIRE
Grande gagnante du prix pour les écoles élémentaires : la classe de 3e année de Monique Faubert à l'École St-Paul de Lively. Les 14 élèves ont lu 37 203 minutes!
Elle reçoit :

  • Un chèque cadeau de 300 $, gracieuseté de la Librairie du Centre; un livre offert à chaque élève de la classe autographié par l’auteur; un pizza party pour célébrer la victoire; un atelier scolaire avec Normand Renaud.

Au CSCNO, nous saluons également la classe de Nathalie Préville de Félix Ricard dont les 21 élèves ont accumulé 40 121 minutes de lecture! Le Salon lui offre en cadeau un atelier avec Normand Renaud et lui réserve quelques autres surprises !

Pour sa participation exceptionnelle, le Salon offre un prix spécial à Camille Contois, une élève de 6e année de l’École Notre-Dame Hanmer, qui à elle seule a accumulé 8 100 minutes de lecture!!  BRAVO Camille !
 
Au CSPGNO, la classe ayant accumulé le plus grand nombre de minutes de lecture est celle de Josée Démoré de l’École publique de la découverte. Ses 16 élèves ont accumulé 18 796 minutes de lecture. Elle reçoit un atelier scolaire avec Normand Renaud !

AU SECONDAIRE
La grande gagnante est Amélie McDavid de l’École secondaire catholique l’Horizon qui a accumulé 2 780 minutes de lecture! Elle reçoit, des livres, un t-shirt, des passes au cinéma !

Le Salon du livre salue enfin la classe de Chantal Gauthier de l’École Sacré-Cœur dont les 13 élèves ont accumulé 4 895 minutes de lecture.

MERCI AUX ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DE VOTRE ENGAGEMENT ET DE SI BIEN TRANSMETTRE À VOS ÉLÈVES L’AMOUR DE LA LECTURE !


Fort de l’expérience en 2015, le Salon récidive en 2017 avec une 2e édition de son Marathon de lecture qui fait une belle promotion aux livres et aux auteurs et qui encourage l’appréciation de la lecture. L’événement se déclinera en deux volets : scolaire et familial. Il se déroulera entre le 27 février et le 2 avril, 5 semaines remplies de défis de lecture et de rencontres toutes sortes. Tous les participants seront invités à additionner leur temps de lecture en minutes pour atteindre l’objectif collectif de 500 000 minutes de lecture ! 

Ainsi, entre le 27 février et 2 avril, le Salon accueillera quatre auteurs provenant du Québec et de l’Ontario.

D’abord deux auteures jeunesse, Amy Lachapelle et Nadia Bellehumeur, qui publient principalement aux Éditions Zailées, une maison de l’Abitibi-Témiscamingue.

Amy Lachapelle a écrit plus d’une trentaine de livres jeunesse. Sa première série, Le monde de Khelia s’est vendue à plus de 35 000 exemplaires. Son roman Toxique a remporté le Prix Hackmatack – le choix des jeunes 2015. Pendant son séjour à Sudbury elle participera, entre autres, à la rencontre du samedi 4 mars du Club de lecture jeunesse.

Nadia Bellehumeur vit dans le Témiscamingue à Saint-Eugène-de-Guigues. Après des études en récréologie à l’Université de Trois-Rivières, elle revient dans son coin de pays. Elle est passionnée de lecture et d’écriture, principalement de l’imaginaire et du fantastique. À Sudbury nous l’inviterons à donner des causeries portant sur la cyber intimidation, sujet traité dans son livre C’est juste une joke.

Deux jeunes dramaturges des Éditions l’Interligne participeront également au Marathon, Mishka Lavigne et Marie-Claire Marcotte. Les dramaturges retenues pour ce projet sont toutes deux des jeunes auteures qui en sont à leurs premières publications, mais qui ont déjà une grande expérience du milieu théâtral. Elles sont également des animatrice chevronnées, appréciées des jeunes publics. Elles pourront s’entretenir avec les jeunes sur leurs œuvres publiées, mais également sur les métiers artistiques qu’elles exercent.

Mishka Lavigne est l’auteure de deux pièces de théâtre, Cinéma et Murs, pièce pour laquelle elle s’est vue remettre le Prix national RBC pour un artiste émergent en 2013. Elle a aussi bénéficié d’une résidence d’écriture au Banff Centre for the Arts et au Théâtre la Catapulte pour la création du texte Havre. Elle est membre fondatrice des Poids Plumes, collectif d’auteurs de Gatineau/Ottawa.

Marie-Claire Marcotte, pour sa part a été auteure en résidence à la Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle à Villeneuve-lez-Avignon, en France, au CEAD et au Centre des arts de Banff. Avec sa compagnie, BT Productions, elle est comédienne, scénariste et productrice dans la série-web On the Heated Floor et dans le court-métrage She Sings for Me, une commande de la chaîne Bravo, présentée entre autres au festival de Cannes.

Pendant leur séjour à Sudbury, Mishka et Marie-Claire participeront à une résidence d’écriture qui culminera avec la présentation publique de leur texte dans le cadre de la Nuit Émergente présentée par la Slague du Carrefour francophone le jeudi 23 mars 2017.  

Le Salon remercie ses partenaires éducatifs, le Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario et le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario pour leur appui.